Destacado Nouvelles

Roberto Fonseca se met à nu

Avec «Yo», le pianiste cubain confirme son ouverture et se lance dans l’exploration panafricaine. Avec Yo, arrive le moment du dépouillement, de l’ouverture à d’autres univers. Plus d’info sur Next-Libération.com.

Libération

Partager
  • facebook
  • twitter
  • mySpace

Laisser un commentaire

Nom *

E-mail (ne sera pas publié) *

Website

Commenter

Répondez à la question
× deux = 8

Pas de commentaire – Vous pouvez être le premier à commenter!


Voir les mentions légales

Suivez-moi aussi...