Destacado Nouvelles

Nouvelle EP: At Home

Tout commence par un ressenti partagé. Après leur première complicité musicale, en 2011, dans un studio parisien, ils savaient que 4 minutes 32 c’était trop peu. L’accord parfait sur lequel ils s’étaient retrouvés l’espace d’un seul titre devait se prolonger. Cette année-là, Roberto Fonseca enregistrait son nouvel album Yo, qui allait paraître sur le label Jazz Village d’harmonia mundi. Un nouveau coup d’éclat pour ce talent majuscule du piano jazz qui s’est  révélé sur les scènes du monde en accompagnant Ibrahim Ferrer, en 2001.

« On a partagé un seul morceau, Bibisa (qui veut dire faisons la fête, amusons-nous, en bambara) et à partir de là il y a eu comme une connexion d’énergies entre nous. Nous sommes devenus frères et sœurs ». Parole de Fatou ! Roberto Fonseca clame le même enthousiasme. L’évidence s’est imposée à eux. 4 minutes 32 – la durée de Bibisa – c’était vraiment  trop peu. Boostés par cette révélation, Ils se concoctent un répertoire à partir de leurs compositions respectives.  Roberto Fonseca réarrange le tout, donnant une cohérence affûtée à l’ensemble. Il est aux anges. Lui qui avoue n’avoir jamais mis les pieds en Afrique, il a toujours rêvé de composer pour un artiste africain. Avec un groupe  mixant, comme leur musique, Cuba – où Fatoumata rêve de chanter –  et l’Afrique, ils prennent la route ! Quelques festivals d’été ont eu la primeur en 2014 de ce dialogue transatlantique. Jazz in Marciac était sur leur itinéraire. Ils y furent remarquables de connivence musicale et scénique. Swinguant avec un groove irrésistible, At Home, enregistré ce soir là, en témoigne. Avec panache.

Partager
  • facebook
  • twitter
  • mySpace

Les commentaires sont fermés.


Voir les mentions légales

Suivez-moi aussi...